La méthode Deparis dans le cadre de la norme ISO 45001

DEPARIS est une méthode participative dont le but est de détecter toutes les défaillances, de formuler des objectifs et de proposer des actions concrètes. Elle se base sur une échelle de mesure structurée autour de dix-huit points d’attention dans l’ensemble du domaine du bien-être au travail. DEPARIS n’utilise pas d’échelles d’évaluation compliquées. De cette manière, l’attention n’est pas inutilement détournée de la recherche de solutions immédiates à l’obtention inutile d’un score. La coopération active de toutes les parties concernées est cependant exigée.

Pour favoriser la dynamique de groupe, la méthode DEPARIS laisse à celui-ci le choix des thèmes traités. Par conséquent, la méthode dépend beaucoup de l’animateur et le résultat des discussions peut être très fortement orienté dans un sens ou dans l’autre. Malgré ses avantages, le brainstorming libre peut aussi entraver l’examen « objectif » de tous les problèmes de bien-être sur le lieu de travail.

Les caractéristiques de la méthode DEPARIS sont les suivantes :

  • Elle n’exige pas de connaissance spécifique en sécurité ou ergonomie, étant donné qu’elle est basée exclusivement sur la connaissance approfondie de la situation de travail des travailleurs.
  • Elle n’est pas axée sur la disparition des problèmes de santé et de sécurité, mais plutôt sur la recherche d’une situation de travail « flexible, agréable et techniquement efficace ».
  • Elle conduit à un plan d’action à court, moyen et long terme et à un plan de futures interventions efficaces par des conseillers en prévention plus spécialisés.

La méthode est pratique pour les travailleurs et leur ligne hiérarchique directe, au début d’une analyse des risques. La méthode est centrée sur les travailleurs concernés. Il ne s’agit pas de donner un avis ou de répondre à des questions, mais d’aborder les questions pratiques qui peuvent les aider à effectuer leur travail dans des conditions optimales.

2achttien_rubrieken_fr

Application de la méthode DEPARIS

La méthode DEPARIS peut facilement être utilisée par les travailleurs eux-mêmes. Un groupe de concertation composé de trois à sept participants est idéal : pas trop grand (car cela coûterait trop cher), mais pas trop petit non plus (pour assurer la représentativité).

Ces personnes doivent être des figures clés de la situation de travail, suffisamment au courant des activités et des conditions physiques et sociales du travail, et acceptées par leurs collègues. Si la situation de travail concerne aussi bien des hommes que des femmes, la participation d’au moins un représentant masculin et une représentante féminine est nécessaire.

Les groupes de travail sont soutenus par le conseiller en prévention/coordinateur. Son rôle dans l’application de la méthode consiste à :

  • Informer les acteurs (direction, ligne hiérarchique, travailleurs) sur les possibilités offertes par la méthode DEPARIS ;
  • Adapter l’instrument aux particularités de la situation de travail traitée ;
  • Assurer un suivi minutieux des premières applications de la méthode DEPARIS afin d’éviter tout malentendu et de veiller à favoriser le processus de discussion, de décision et de mise en œuvre de la politique de prévention ;
  • Encourager régulièrement l’application de la méthode DEPARIS afin que le processus soit intégré dans la politique de prévention de l’entreprise.

La méthode couvre les différents domaines du bien-être, structurés en dix-huit rubriques. Chaque rubrique porte sur un aspect de la situation de travail :

DEPARIS fournit pour chaque rubrique (voir tableau 1) un bref descriptif de la situation souhaitée (1) et une liste des aspects auxquels il faut être attentif (2).

Le coordinateur peut réfléchir aux possibilités d’améliorer la situation (3) et aux aspects qui nécessitent une étude plus approfondie afin de mettre en œuvre (4) les solutions proposées durant les discussions. Enfin, le groupe émettra un avis général sur l’ordre de priorité des changements à mettre en œuvre (5), au moyen d’un système figuratif intuitif de couleurs et d’émoticônes.

Malgré la difficulté et parfois le manque de précision, il est recommandé aux participants de réfléchir au coût des solutions qu’ils envisagent et à l’impact de ces solutions sur la productivité et la qualité. C’est pourquoi la méthode demande qu’il soit procédé à une estimation approximative des coûts globaux (coûts directs, qualité du travail et productivité) selon le tableau suivant.

Ce document est établi pour chacune des dix-huit rubriques. Une fois ce document terminé, les actions et études complémentaires sont reprises dans un tableau récapitulatif. Ce tableau sert à déterminer « qui » fait « quoi » et « quand ». Il s’agit en réalité d’un plan d’action à court, moyen et long terme pour la situation de travail abordée.

3deparis_schema_van_rubrieken_fr
4actieplan_ganzenbord

Plan d'action

La méthode DEPARIS exige une préparation approfondie et un plan d’action efficace. Voici les différentes étapes jusqu’à la mise en œuvre.

  1. La direction fixe ses objectifs en matière de bien-être au travail.
  2. Description de la situation de travail, comme sujet de l’exercice
  3. Un coordinateur est désigné, il dirigera la/les réunion(s) de concertation et en établira le rapport.
  4. La méthode DEPARIS doit être adaptée à la situation de travail.
  5. Un groupe de concertation doit être créé, avec les « travailleurs clés » de la situation de travail concernée.
  6. La première réunion est fixée à proximité des lieux de travail au moyen des dix-huit rubriques et des tableaux.
  7. Le coordinateur rédige une synthèse reprenant les résultats et les solutions ou actions planifiées à (plus) long terme.
  8. La synthèse est présentée aux participants et ensuite à la direction et aux organes de concertation.
  9. Les problèmes non résolus sont ensuite étudiés à l’aide de méthodes plus ciblées.

 

Avantages et inconvénients

  

5voor_en_nadelen_vd_methode_fr

Auteur

Luc Van Hamme - Conseiller général à l’inspection du travail, @ Contrôle du bien-être au travail, Direction de Bruxelles-Capitale

Source : senTRAL